Énergie décuplée, bonne humeur, perte de poids, confiance en soi, etc. : lorsqu’on y pense, la pratique d’un sport, même à un rythme tranquille, devrait presque être obligatoire tant les bienfaits sont nombreux et incontestables !

Que vous en soyez déjà à cette étape, ou que vous vous lanciez avec courage dans la reprise d’une activité sportive, lisez cet article : nous allons vous expliquer pourquoi le matin est un excellent moment pour vous entrainer, et nous allons vous donner certaines clefs pour parvenir à mener à bien ce nouveau défi.

Du plaisir incomparable de faire du sport le matin

Tout est plus calme, le matin. Les salles de sports ne sont pas encore pleines à craquer, les parcs ne sont pas si bondés de coureurs ou de promeneurs que l’on peine à avancer, et surtout votre esprit n’est pas encore occupé à méditer les nombreux problèmes quotidiens.

Ainsi, l’entrainement matinal est non seulement une merveilleuse source d’énergie pour votre corps, mais aussi une pratique réellement apaisante pour votre esprit. 

Et si vous pouviez vous défaire de toutes les tensions d’une rude journée de travail avant même qu’elles n’arrivent ? Et si vous commenciez chaque journée avec le sentiment d’avoir déjà accompli quelque chose de satisfaisant ? 

Par ailleurs, la pratique d’un sport favorise concentration, vitalité et apaisement : pourquoi donc ne pas opter pour tous ces bienfaits dès le début de la journée ?

Comme si tout cela ne suffisait pas encore, il est bien connu que la pratique du sport dès le matin favorise la perte de poids. Pour autant, nous vous suggérons de ne pas faire cela n’importe comment : la pratique du sport matinal nécessite quelques préparatifs. 

Est-il bon de faire du sport le matin à jeun ?

La pratique est répandue, et pourtant soyons clairs : il est tout à fait déconseillé de faire du sport le matin à jeun. 

S’il est vrai, dans une certaine mesure, que votre corps aura plus tendance à puiser dans la masse graisseuse pour alimenter son activité lorsque votre estomac est vide, cette pratique trouve très rapidement ses limites. 

D’une part, puisque vous n’avez pas mangé, vous aurez logiquement moins d’énergie, et serez donc moins enclin à fournir un véritable effort. Sans compter que votre corps aura naturellement tendance à répondre par un stockage de graisses plus important lors du prochain repas, pour se prémunir d’une nouvelle privation !

Mais surtout, il faut avoir conscience que cet effort ne sollicitera/brûlera pas uniquement les graisses indésirables. 

Lorsqu’elles manquent de glucose, vos cellules nerveuses vont se fournir en énergie en détruisant les lipides, ou acides gras, ce qui produira ce que l’on appelle des corps cétoniques. Or lorsqu’il y a trop de corps cétoniques dans votre corps, ceux-là s’accumulent sans raison dans votre sang. S’en suivent problèmes rénaux (décuplés par la déshydratation naturelle du corps le matin), et autres complications physiques. De plus, la pratique sportive à jeun favorise la libération d’hormones (cortisol), conduisant à une dégradation des protéines corporelles : or ce sont elles qui réparent vos tissus musculaires !

Enfin, et c’est sans doute là le pire, la pratique sportive à jeun favorise de manière considérable les blessures : le corps est moins vif, moins hydraté, et bien plus fragile. Les risques de claquage, d’élongation ou de déchirure musculaire sont décuplés, sans même parler de l’hypoglycémie et des risques de chutes qui l’accompagnent…

De sorte que la meilleure façon de profiter des avantages du sport matinal sera de commencer par prendre un petit déjeuner léger (pour ne pas alourdir le corps, et favoriser la destruction de la masse graisseuse sans risque) et équilibré !

Quelques tartines de pain cuit, un fruit, un yaourt ou des céréales aux fruits accompagnés d’un café et, surtout, d’un grand verre d’eau, et vous voilà prêt à affronter cette nouvelle journée !