Comment concilier le port du masque et le sport ?

A la sortie de cette article, toutes les salles de sport ont fermé en raison de la pandémie de COVID-19. Vous tentez surement, bon gré mal gré, de continuer votre entrainement sportif malgré les restrictions. Mais comment concilier le sport avec le port du masque devenu quasi-obligatoire ?

Les recommandations du Ministère des Sports pour la pratique sportive indoor en période de pandémie

D’ailleurs il n’y a qu’à voir à quel point les grandes enseignes sportives affichent souvent une rupture de stock sur les produits de type altères ou tapis de sol pour se rendre compte à quel point le sport en solitaire est devenu la norme. 

Quoi qu’il en soit, vous devrez éventuellement porter le masque. En salle ou lors de votre jogging, cela s’avèrera éventuellement obligatoire, tout comme les autres gestes barrières.

Le Ministère des Sports a mis en ligne un long document d’information censé encadrer au mieux la pratique sportive. Ce Guide de recommandations des équipements sportifs, sites et espaces de pratiques sportives élaboré par le Ministère des Sports revient sur les différentes problématiques rencontrées par les sportifs dans leurs milieux respectifs. Car à l’évidence, la problématique n’est pas tout à fait la même en salle, ou à la piscine, pour les cyclistes ou les adeptes des sports de combat. 

Pour résumer, la situation est la même que partout ailleurs : les salles de sport, puisqu’elles accueillent un public, doivent mettre en place la possibilité de disposer de gel hydro-alcoolique, doivent organiser leur matériel afin de respecter une distanciation d’au moins deux mètres entre les machines, doivent limiter le nombre de participants et interdire l’accès aux vestiaires. 

 

Bien sûr, le port du masque est obligatoire. Soulignons néanmoins que cette obligation ne concerne que les « non pratiquants », puisque le port du masque est considéré comme étant incompatible avec l’activité physique.

Ne sautons pas de joie trop vite. Cela signifie simplement que lorsque vous êtes sur une machine, vous ne serez pas obligé de porter le masque. Mais il faudra toujours l’avoir à proximité, puisque vous êtes supposé le mettre dès l’instant où vous arrêtez d’utiliser le matériel.

Le port du masque et le sport, un réel obstacle à l’effort physique

L’autre problème concerne les sports outdoor. Si vous faites votre jogging dans l’une des communes « rouges écarlate » ou si vous faites un foot avec vos amis par exemple, vous aurez peut-être à porter un masque, soit parce que la loi vous y oblige, soit parce que vos amis vous ont fait comprendre que ce serait préférable. 

Si tel est le cas, vous avez sans doute remarqué à quel point il pouvait être désagréable de faire du sport en portant un masque. Transpiration excessive, sensation d’irritation, inconfort, et surtout : difficultés à respirer. 

Pendant l’effort sportif, l’humain multiplie par quinze environ son volume de respiration, et donc d’autant sa quantité d’air expiré. Cet air expiré contient potentiellement les gouttelettes à travers lesquelles le virus se transmet. Il faut donc porter le masque, même si la qualité de la performance s’en trouve détériorée.

Le fait est que tous ces symptômes sont intimement liés. D’une part lorsque vous commencerez à respirer plus fort en raison de l’effort, votre masque pourra éventuellement rentrer dans votre bouche. Et la transpiration risquera de couler sur votre masque, et réduire conséquemment son pouvoir filtrant. 

De sorte que d’une part votre masque sera de moins en moins efficace et de plus en plus désagréable. 

Alors, comment concilier le port du masque pendant la pratique sportive ?

Tout d’abord, ne nous mentons pas. Il va falloir faire des compromis. Il va falloir s’adapter et gérer cette situation au mieux jusqu’à ce qu’elle s’améliore. Nous n’allons pas écrire dans ces lignes qu’il existe une solution miracle pour ne même plus se rendre compte que l’on porte un masque. Ce serait faux.

Mais il existe au moins deux solutions pour rendre cela moins désagréable. La première consisterait à changer de masque régulièrement. À vous de voir à quel rythme, en fonction de vos efforts, de votre gène et du type de masque adopté. De nombreux sportifs semblent penser que les masques de protection chirurgicaux en tissus sont plus faciles à porter, car plus légers. Cependant vous ne pourrez les porter qu’une seule fois.

L’autre solution consiste à adopter l’un des masques produits par les grandes marques sportives. Ils sont certes beaucoup plus chers qu’un simple masque en tissus (il faudra compter entre 20 et 30 euros), mais ont des propriétés que les autres n’ont pas, notamment par leur conception en tricot circulaire ou en combitex, qui permettent une bonne capacité de filtration tout en demeurant hypoallergéniques. 

Une chose est certaine. Notre corps de métier, comme tout autre, se doit d’être exemplaire dans le respect de ces restrictions. Il en va bien sûr de la santé publique, mais aussi de notre capacité à traverser cette épreuve dans trop de dommages. Car plus rapidement ces gestes seront respectés, plus vite reculera la pandémie, et plus vite nous pourrons reprendre une vie normale.

Vous avez aimé cet article ?
Partagez le :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Découvrez aussi :

Entrainement

Comment concilier le port du masque et le sport ?

Dans cet article : Les recommandations du Ministère des Sports Un réel obstacle à l’effort physique Comment concilier les 2 ? A la sortie de …

Découvrir →
Entrainement

Les conséquences du désentrainement

Dans cet article : Une diminution du VO2max Les autres conséquences  Les atouts du Cross-Training Tout sportif a déjà trouvé un jour une excellente excuse …

Découvrir →
Entrainement

Pourquoi le matin est-il le meilleur moment pour vous entrainer ?

Dans cet article : Le plaisir du sport le matin Le sport à jeûn Énergie décuplée, bonne humeur, perte de poids, confiance en soi, etc. : …

Découvrir →
Entrainement

Les bienfaits de la battle rope

Dans cet article : Histoire et méthodes 3 exercices à la Battle Rope Les bienfaits de la Battle Rope S’il est un exercice particulièrement à …

Découvrir →

Envie de démarrer une formation ?

Contactez nous !

Nos conseillers vous accompagnent dans votre projet.
Discutons-en :

Retour haut de page