Le phénomène de la perte d’équilibre touche beaucoup de personnes, et devient tout particulièrement significatif pour les populations les plus âgées. Or les causes de la perte d’équilibre peuvent être nombreuses, du simple trouble musculaire, à un véritable problème d’origine neurologique. 

On le sait, mieux vaut prévenir que guérir, alors n’attendons pas que la perte d’équilibre devienne une véritable gêne pour y remédier. 

Comment expliquer la perte d’équilibre ?

Dans cet article, nous allons vous présenter quelques exercices simples à faire au quotidien, au travail, en salle ou chez vous, afin d’améliorer votre équilibre. Mais attention toutefois, car il peut y avoir de nombreuses causes à la perte d’équilibre, telle que le trouble neurologique, l’hypertension intracrânienne, l’épilepsie ou encore la maladie de Parkinson. Donc si vous avez le moindre doute, une consultation devra rapidement être envisagée.

Heureusement, les raisons de la perte d’équilibre sont très souvent bien moins inquiétantes. On sait par exemple que l’une des causes les plus fréquentes de ce trouble est l’effet secondaire d’un traitement médical. En effet, de nombreux médicaments consommés chaque jour peuvent l’entrainer, comme c’est par exemple le cas de certains neuroleptiques, antidépresseurs, antiépileptiques, ou de certains médicaments utilisés en cardiologie.

Et si votre médecin constate que le trouble est directement lié à votre traitement, il suffira de réajuster la dose ou de procéder à un changement de molécule. 

Enfin, il peut exister d’autres raisons à cette perte d’équilibre, telle qu’une déficience au niveau de l’oreille interne qui est comme nous le savons notre « organe de l’équilibre », un trouble ou une insuffisance musculaire, ou une hypotension orthostatique. Notons que beaucoup d’entre nous sont sujets à cette dernière forme, laquelle se caractérise par une baisse de notre pression artérielle au moment où l’on se met debout.

Quelques exercices à faire au quotidien pour améliorer son équilibre

Commençons par une bonne nouvelle. L’équilibre peut être travaillé à peu près partout, et à toute heure. L’important, c’est de savoir être imaginatif, à l’exemple de l’enfant que vous étiez, et pour qui le monde n’était qu’un immense terrain de jeu où sauter, courir et marcher sur une corde était une aventure quotidienne. Vous vous souvenez comme vous n’aviez alors pas de problème d’équilibre ? 

Notre équilibre provenant d’une coalition entre notre vision, les récepteurs de la plante de nos pieds, et le vestibule de l’oreille interne. Il conviendra donc de travailler cette synergie par de simples exercices.

Le plus facile sera celui dit du flamand rose. Pendant que vous vous brossez les dents, lors d’une montée en ascenseur ou bien pendant que coule votre café, tenez-vous bien droit sur une jambe, et levez l’autre genou de façon à faire un angle droit. Maintenez cette position autant que possible, puis changez de jambe. Les plus aguerris pourront tenter l’exercice les yeux fermés. 

Un second exercice consistera à donner un coup de pied dans le vide. Pour ce faire, tenez l’équilibre sur un pied, puis de l’autre pied, donnez un coup en avant, puis un en arrière sans reposer votre pied entre temps. Une version plus sportive de cet exercice consistera à le commencer en position de génuflexion (un genou par terre).

L’exercice de l’obstacle pourra lui aussi beaucoup vous aider à améliorer votre équilibre, et il ne demande qu’un coussin, ou à vrai dire n’importe quel autre objet. Pour cet exercice, placez votre petit « obstacle » au sol, et sautez de chaque côté de ce dernier sur un seul pied. N’allez pas trop vite bien sûr au début.

Saviez-vous que les squats pourraient eux aussi vous aider à améliorer votre équilibre ? Attention, il s’agit là d’un exercice un peu plus sportif que les précédents. Il consistera tout simplement à faire un squat… sur une seule jambe ! C’est encore trop facile pour vous ? Essayez donc la même chose en donnant une petite impulsion sur votre pied d’appui. 

Enfin, si vous pensez que l’achat d’un matériel pourra vous aider, sachez que vous pourrez trouver dans tous les magasins ce qu’on appelle un plateau d’équilibre, ou plateau instable. Il s’agit d’une sorte de demi-sphère, dont la partie arrondie est contre le sol. Vos pieds sont sur la partie plate et l’idée est ici encore de demeurer aussi stable que possible. 

Une pratique régulière de ces quelques exercices devrait vous prémunir pendant de belles années de la perte d’équilibre, et même renforcer ce sens si important, et pourtant si naturel qu’on en viendrait presque à l’oublier !